Historique

Txalaparta perkusiozko euskal musika tresna da. Bi euskarriren gainean jarritako zurezko ohol horizontalek osatzen dute. Egur erabilienak haltza, gaztainondoa eta lizarra izan dira. Txalaparta lau makilez jotzen da, txalapartari bakoitzak bi makil dituela. Tradizioaren arabera, jole bat "ttakuna" ("tukutuna" edo "bia") eta bestea "herrena" ("urguna", "pikatzailea" edo "bata"). Lehenengoak oreka edo ordena ezartzen du bigarrenak desoreka sortzen duen bitartean.

Txalaparta zahar gehienek ez zuten bi edo hiru ohol baino gehiago izaten, baina egun dozena bat oholez osatutako txalaparta afinatuak ere aurki daitezke, eta horiei esker doinuak eta akordeak jo daitezke.

---------------------------------------------

La txalaparta est un instrument de musique basque. C'est un instrument de percussion rudimentaire proche du xylophone ou du balafon, mais avec une technique de pilon.

Les origines et la fonction de l’instrument restent floues. Certes, il existe un grand parallélisme entre la txalaparta et le semantron ou toaca de l'Église orthodoxe; la txalaparta serait un vestige du rituel d'appel à la prière de la Chrétienté catholique antérieur au Schisme d'Orient. (Les cloches n'ont pas été utilisées par les églises avant le 9e siècle). Pour certains, la txalaparta était un instrument de communication avec un code complexe, de type « morse » qui a été perdu au fil du temps. Pour d’autres la txalaparta servait effectivement à communiquer avec ses proches, mais avec une codification très simple. Rythme lent pour un événement grave (accident, décès...) ou rythme rapide pour un événement heureux (naissance, mariage...). D'autres le rapprochent de coutumes liées aux festivités de récoltes (vendanges, cueillettes de pommes pour le cidre, foins). D'autres encore y voient un lien évident avec des rites païens, Akelarre et autres biltzar.

Les derniers txalapartari (les joueurs de txalaparta) ont été découverts par les frères Artze et par Juan Mari Beltran dans les années 1960. Sauvé de l’oubli, il compte au Pays basque aujourd’hui des centaines de couples qui enseignent eux-mêmes à de nombreux autres…

@Txalaparta - Wikipédia